Arantec adapte les stations de jaugeage de Tudela et Alagón à la nouvelle typologie d’entretien minime de la Confédération Hydrographique de l’Èbre (Navarre et Saragosse).

Le district hydrographique de l’Èbre est situé dans le quadrant nord-est de la péninsule ibérique et couvre une superficie totale de 85 660 km2. C’est le plus grand bassin hydrographique d’Espagne, représentant 17% du territoire espagnol. Ses limites naturelles sont : les Montagnes Cantabriques et les Pyrénées du côté nord, la Cordillère Ibérique du côté sud-est et la chaîne côtière catalane du côté est.

 

Il est drainé par l’Èbre qui, avec une longueur totale de 910 km, s’écoule en direction NW-SE, des montagnes cantabriques jusqu’à la Méditerranée, où il se jette dans un magnifique delta. Sur son chemin, il recueille l’eau des Pyrénées et des montagnes cantabriques sur sa rive gauche à travers d’importants affluents, tels que Aragón, Gállego, Cinca, Segre, etc., et sur sa rive droite, il reçoit des affluents du système ibérique, qui sont normalement moins abondants, tels que Oja, Iregua, Jalón ou Guadalope. Au total, il y a environ 12.000 km de réseau fluvial principal.

 

Dans le bassin il y a de nombreux lacs, principalement dans les zones montagneuses, sont les soi-disant ibones ou étangs des Pyrénées, de petite taille, mais d’une grande beauté. Dans d’autres régions, on trouve aussi des exemples comme la lagune de Sariñena (Huesca), celle de Montcornés (Lleida) ou le lac salé de Chiprana (Saragosse). Il convient de mentionner en particulier la lagune de Gallocanta (541 km2 de bassin) située dans un bassin endorhéique (sans sortie extérieure), mais dans le cadre de la Confédération Hydrographique de l’Èbre.

Dans ce vaste et varié territoire vivent environ 3.200.000 habitants, ce qui signifie une densité de 37 habitants par km2, c’est un territoire très peu peuplé dans le contexte européen. Près de la moitié de la population est concentrée à Saragosse, Vitoria, Logroño, Pamplona, Huesca et Lleida. Il y a une concentration de population au centre de la vallée et de grandes zones dépeuplées dans le système ibérique et les Pyrénées.

 

L’Autorité de Bassin de l’Èbre est responsable du contrôle de la quantité et de la qualité des eaux de surface (rivières, ruisseaux, lacs et réservoirs) et des eaux souterraines.

 

Le réseau S.A.I.H. (www.saihebro.com) est chargé du contrôle continu et automatique de la quantité d’eau de surface, qui se compose de 236 stations de mesure de débit dans les canaux, 348 pluviomètres et 85 points de contrôle dans les réservoirs.

Les données de flux fournies par le réseau intégré S.A.I.H. servent deux objectifs fondamentaux :

 

Enregistrement des débits circulant dans les canaux du bassin pour l’amélioration de la gestion des ressources en eau, avec une importance particulière pour la planification hydrologique.

 

Informer les autorités compétentes en cas d’inondation et de risque d’inondation afin qu’elles puissent prendre les décisions qu’elles jugent appropriées pour minimiser le risque et, le cas échéant, rétablir la situation à la normale.

 

Sur la base de la description du bassin de l’Èbre et de ses caractéristiques territoriales et hydrologiques, la Démarcation hydrographique est en train d’adapter certaines des stations de jaugeage qui disposaient d’une grande infrastructure de mesure des débits, et qui sont encore nécessaires en de nombreux points, à des stations plus agiles et dynamiques à faible maintenance, grâce aux progrès des nouvelles technologies, et qui complètent les précédentes.

 

Dans le cadre de cette typologie, la Confédération Hydrographique de l’Èbre a décidé de s’appuyer sur Arantec Engineering pour le contrôle de l’Èbre en 2 points significatifs situés à Tudela (Navarre) et Alagón (Saragosse).

 

Aux deux endroits, un capteur de niveau de rivière de type Radar a été installé, jusqu’à 15 m de haut, alimenté par des panneaux photovoltaïques et des communications par GPRS avec le Centre de contrôle du bassin de la démarcation hydrographique de l’Èbre situé à Saragosse.

En outre, un capteur de vitesse de surface a été installé à la station de jaugeage de Tudela afin d’obtenir le débit de l’Èbre à cet endroit.

L’équipement a été installé sur une structure unique conçue par la Confédération Hydrographique de l’Èbre avec le soutien d’Arantec Engineering, ce qui permet un entretien facile et simple des stations, comme le montre la vidéo suivante :

Arantec continue donc d’investir dans l’innovation et l’amélioration continue dans les processus de contrôle des paramètres hydrologiques-hydrauliques, en mettant ses services à la disposition des différentes confédérations.

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.plugin cookies

ACEPTAR
Aviso de cookies
Suscríbete a nuestra Newsletter

Suscríbete a nuestra Newsletter

Sigue todas las novedades de SmartyPlanet en tu email

You have Successfully Subscribed!